AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ Le prince Sydney Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sydney Brown
« Au jeu d'échec, les fous sont les plus près du roi. »
avatar

Masculin
Messages : 168
Points de récompense : 10
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: ♦ Le prince Sydney Brown   Ven 24 Juin - 18:58

avatar
Brown
Sydney
Au jeu d'échec, les fous sont les plus près du roi.

Carte d'IdentiteSexe : Masculin
Date d'anniversaire : 26 mars 1996
Age : 15 ans
Orientation Sexuelle : Inconnue
Race : Humain
Clan : Yokku
Métier : Prince des Yokku's
Pouvoir : Invulnérable aux attaques magiques qu'on lui lance - à moins qu'elles soient très puissantes.
Arme : Aucune
PhysiqueSydney n’est pas un garçon doté d’une incroyable beauté, en fait, malgré son âge, il garde des formes assez rondes sur son visage, ce qui lui donne un air un peu plus jeune. Sa peau est rosée et lisse, ce qui lui donne un air particulièrement fragile. Les yeux du prince sont de couleur émeraude, et il porte une boucle d’oreille de la même couleur à l’oreille gauche. Ses cheveux sont, eux aussi, de couleur verte – plutôt lime – sauf une mèche jaune, qu’il n’arrive pas à peigner correctement. Résultat : elle se trouve toujours dans son champ de vision.
Pour ce qui est de son style vestimentaire, Sydney porte ce qu’on lui conseille, mais il a une grande préférence pour les habits plutôt larges. Les couturières du palais se cassent donc sans cesse la tête pour trouver des accoutrements à la fois relâchés et élégants. Heureusement, elles font bien leur travail ! Procurant un style tout à fait unique au monarque.
Les tenues de l’adolescent sont souvent mises de façon maladroite ou distraite, étant donné le peu d’importance qu’il leur accorde.

CaractereSydney est un être versatile qui ne supporte pas qu’on n’obéisse pas à ses ordres, ni qu’on ne soit pas d’accord avec lui. Sa plus grande joie réside dans le pouvoir de manipuler son monde comme les pièces d’un échiquier. Les pions qu’il perd à la guerre sont d’avantage une déception contre l’ennemi que la désolation d’avoir conduit quelqu’un à la mort. En revanche, cela l’incite à se dépasser et à se montrer plus stratégique.
Son indifférence devant les cadavres et son intense plaisir à tendre des embuscades à l’adversaire lui valent parfois les réprimandes de ses subordonnés les plus proches – et seulement eux, car si un vulgaire habitant de Kanso Town venait à contester ses méthodes, son sort serait très probablement scellé –.
On pourrait croire, à le regarder, que Sydney est inoffensif, qu’il n’est qu’un enfant songeant à s’amuser – c’est parfois vrai -, mais attention; le jeune garçon sait aussi prendre des décisions réfléchies et se spécialise spécialement dans l’élaboration de pièges et leur mise en œuvre. De plus, malgré ses airs parfois niais, le prince peut entrer dans une colère telle que tout le royaume pourrait l’entendre. Heureusement, dès qu’on lui accorde ce qu’il désire, il prend deux ou trois grandes respirations et oublie complètement son état hystérique précédent.
En dehors des tactiques militaires, Sydney aime beaucoup se divertir en jouant à toutes sortes de jeux de tables – sauf aux cartes –, côté repas, l’enfant ne se montre pas trop capricieux. Le thé est sa boisson favorite; il ne passe pas une journée sans qu’il n’en boive. Il n’apprécie pas particulièrement les légumes, mais si l’on lui rappelle les atouts positifs qu’ils apportent en insistant un peu, il finira bien par les manger. L’adolescent ne porte pas particulièrement attention à ce qui trône dans son assiette, il préfère se concentrer sur ce que lui rapporte ses hommes. Ce prince n’est pas particulièrement rancunier, mais il déteste perdre, c’est pourquoi il compte bien gagner la guerre du cristal.
On pourrait aussi venir à se poser la question « Mais qui a donc voulu d’un dirigeant pareil ? », eh bien, c’est tout simple : cet enfant ne redoute pas la mort. Il n’a pas peur de se rendre sur place pour analyser le terrain ou de tenter mille et une méthodes pour arriver à ses fins. La grande majorité du peuple a également voté pour lui étant donné les promesses qu’il leur a faites ; lorsqu’il aura obtenu l’autre fragment du cristal, il donnera tout ce qu’il possède aux gens qui l’ont supporté. Le fera-t-il ? Le temps nous le dira…

HistoireLe 26 mars 1996, la reine du peuple Yokku; Maëlle, souveraine aimée de tous, mit au monde un fils; Sydney Brown. Mais c’est aussi après ces douze heures de travail difficiles et douloureuses qu’elle mourut épuisée, dépassée par les forces qu’elle venait de donner; les dernières, celles qui avait donné naissance au futur roi de Kanso Town.
Le père de Sydney ne pardonna jamais au gamin, il ne vint pratiquement jamais le voir. L’enfant était confié à des nourrices qui l’élevaient en essayant de lui donner l’amour que ses parents n’avaient jamais pu lui procurer… en vain. Le prince, dès qu’on le quittait du regard, fuyait la surveillance pour tenter de rejoindre son père qui ne portait guère attention a ses enfantillages, et pourtant, Sydney l’aimait, il aimait son père. C’était la seule famille qu’il lui restait au monde, et bien qu’il ne fût qu’un enfant, un lien invisible semblait le lui rappeler, et le ramenait sans cesse vers lui.
Hélas, le roi était déjà bien vieux, et la perte de son épouse n’avait fait qu’user ses nerfs un peu plus. Il n’avait plus l’âge pour gouverner un pays, pour ne plus rien faire d’autre non plus d’ailleurs. Il était à bout. Dix ans après la naissance de son fils, il mourut donc pendant la nuit. On ne retrouva aucun testament, aucune lettre adressée au prince. Rien. Pas même un mot.
Lorsqu’il l’apprit, Sydney perdit tout le respect qu’il avait pour son père. Soudain, il constata à quel point celui-ci avait été cruel avec lui. Il se surprit souvent à penser qu’il aurait été mieux que ce soit cet homme qui meurt, plutôt que sa mère. Maëlle devait être une bien meilleure souveraine que lui, et surtout, elle ne l’aurait pas abandonné dans les bras d’inconnues jusqu’à ce qu’il soit en mesure de marcher tout seul. Voilà; son père ne l’avait tout simplement jamais considéré comme son fils, et c’était pour le mieux, car désormais Sydney ne le considérait pas davantage comme un membre de sa famille.
Quoi qu’il en soit, l’enfant monta sur le trône, conservant son titre de prince, ne voulant pas possédé le même nom que son père.
Certains penseront que cette histoire aura laissé un grand vide dans le cœur du jeune homme, eh bien, ils se tromperont. Sydney, une fois au pouvoir, ne repensa plus à cette affaire, semblant même l’avoir oubliée. De toute façon, il y avait beaucoup trop de distractions, une fois chef, qu’il n’avait pas le temps de s’attarder aux choses plus malheureuses. Les décisions à prendre étaient nombreuses, et amusantes – au départ – mais l’enfant finit bien par s’en lasser, comme il se lassait de tout.
Puis, un beau jour, un événement vint bouleverser la routine monotone du jeune prince; en labourant les terres, un honnête cultivateur trouva une pierre d’une brillance extraordinaire qu’il apporta aussitôt au palais. Sydney, curieux, l’accepta avec joie, tendant une bourse à l’homme qui la lui avait apportée.
Cette pierre était le début d’une histoire terriblement intéressante, il le savait.
[…]
- Je veux envoyer des troupes plus puissantes pour anéantir le clan Morri.
- Mais... jeune maître… Pourquoi ?
- Vous l’avez entendu comme moi non ? Ce vieil homme a affirmé que ces pierres nous permettraient de réaliser un vœu !
Sydney marchait déterminé vers son balcon, Alexander Coste, son conseiller, aux talons. Il était bien décidé à annoncer la nouvelle à son peuple.
- Oui mais… Qui nous assure que ce qu’il affirme est vrai ? Il a disparu !
- Justement Alex, justement; Il a disparu…
Lorsqu’ils le virent surgir de l’intérieur du palais, debout sur sa galerie, les citoyens qui passaient par là se figèrent; le prince avait quelque chose à leur annoncer.
- Oyez, Oyez, chers Yokku’s ! Ici votre prince Sydney Brown ! Tout d’abord, sachez que je vous suis extrêmement reconnaissant de vous impliquer dans cette guerre que nous ont imposé les Morri’s, et que mes conseillers et moi-même faisons tout pour que les victimes dans nos rangs soient les moins nombreuses possible !
Mais aujourd’hui, je vous annonce que nous allons doubler d’ardeur pour aller prendre un objet d’une valeur incomparable à ce clan. Si nous y parvenons, je vous offrirai tout ce que vous désirez, et ce, jusqu’à ma mort !
Je vous reviendrai plus tard sur ce fameux objet.

Sur ce, il quitta le balcon, retournant à ses appartements.
- Mais… Que comptez-vous faire des deux pierres une fois que vous les aurez ?!
Esquissant un sourire, le prince répondit malicieusement à son conseiller.
- Du calme Alex, du calme; rien ne sert de courir, il faut partir à point. Nous verrons bien en temps et lieux...

Points de caractéristiqueForce : 3
Défense : 4
Agilité : 5
Endurance : 4
Pouvoir : 7
Charisme : 7


Et vous ?iconPrénom : C'est.. Un.. Secret ! ♥
Âge : 14 ans
Sexe : Hermaphrodite ~
Comment as-tu connu le forum ? : Fondateur (oui, oui)
Qu'en pense-tu pour le moment ? : J'espère qu'il vous plaît. :3

________________
Force : 3 ♦️ Défense : 4 ♦️ Agilité : 5 ♦️ Endurance : 4 ♦️ Pouvoir : 7 ♦️ Charisme : 7 - - - -

Plus sur moi ? - - - -
MP moi ? - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kansotown.wowjdr.net
 
♦ Le prince Sydney Brown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TOUT D'ABORD :: PRESENTATIONS :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com